Une introduction détaillée aux stéroïdes anabolisants – comment ils fonctionnent, les dangers et les précautions

Si vous êtes vraiment intéressé par la construction musculaire et la réduction du gras, alors vous pourriez être tenté de temps en temps par l’idée des stéroïdes. Bien qu’il soit possible de gagner beaucoup de muscles maigres naturellement avec le bon régime d’entraînement, les résultats sont souvent lents et ils pâliront toujours par rapport aux athlètes et aux célébrités qui bénéficient d’un peu d’assistance chimique.

La question est alors de savoir si les stéroïdes valent le risque. Dans cet article, nous examinerons leur fonctionnement, les avantages et les inconvénients et enfin, nous vous fournirons toutes les informations dont vous avez besoin pour prendre une décision. Le but ici n’est pas de diaboliser les stéroïdes et de vous effrayer, ni d’encourager leur utilisation. Il s’agit simplement d’un examen objectif des faits – même s’il vous est bien entendu demandé de réfléchir très sérieusement avant de procéder à tout régime susceptible d’avoir des effets durables sur votre santé.

Comment fonctionnent les stéroïdes

La première chose à comprendre concernant les stéroïdes anabolisants est qu’ils sont tous différents. Le terme «stéroïdes anabolisants» désigne une grande catégorie de substances qui ont des effets similaires mais exercent leur action de manière très différente.

L’un des principaux mécanismes d’action des stéroïdes consiste à augmenter la testostérone libre en se liant aux récepteurs des androgènes. Dianabol est un exemple de stéroïde qui fonctionne de cette manière et qui augmente de ce fait la quantité de testostérone libre dans le sang, ce qui entraîne une musculature exagérée et une combustion des graisses. La trenbolone a également une affinité pour le récepteur des androgènes, cinq fois supérieure à celle de la testostérone. Anavar est un stéroïde «plus sûr», moins puissant mais qui agit comme dérivé de la DHT. La DHT est la dihydrotestostérone, qui est une hormone anabolique plus puissante que la testostérone. Winstrol est également un dérivé de DHT.

Pendant ce temps, quelque chose comme Anadrol fonctionnera très différemment. Anadrol agit en pénétrant dans les cellules du rein et en stimulant la production d’érythropoïétine. Ceci est ensuite libéré dans le sang où il encourage les muscles à absorber plus d’oxygène et plus de nutriments. À son tour, le corps est en mesure de fournir plus de carburant et de matériaux aux muscles, ce qui entraîne une croissance musculaire plus rapide, ainsi qu’une performance et une récupération accrues. Deca Durabolin agit de manière similaire pour aider à augmenter le nombre de globules rouges.

Stéroides ‘empilables’

Les bodybuilders compétitifs utilisent rarement un seul stéroïde à la fois et ont plutôt tendance à utiliser une combinaison de différents stéroïdes afin de produire des résultats exagérés et parfois de gérer les symptômes indésirables.

Par exemple, comme Anadrol fonctionne différemment de Trenbolone ou d’Anavar, il peut être «empilé» avec ceux-ci. De cette façon, la synthèse des protéines et l’apport sanguin sont augmentés parallèlement à la production de testostérone pour produire les meilleurs résultats possibles.

Bien sûr, les avantages varient quelque peu dans la forme et la puissance en fonction des stéroïdes que vous prenez et des quantités. De même, les doses varieront considérablement en fonction du stéroïde en question. Deca Durabolin, par exemple, est un stéroïde très puissant pouvant donner des résultats à partir de doses aussi petites que 100 mg par semaine (bien que 200 mg par semaine soient moyennes). D’autre part, Dianabol est souvent pris sous forme de comprimés à 50 mg par jour, avec des doses supérieures à 70 mg par jour et plus.

En raison des effets secondaires négatifs et de la pression qu’ils exercent sur le corps, les utilisateurs activent et désactivent les stéroïdes. Habituellement, un cycle dure de 4 à 6 semaines.

Strength Benefits and Positive Effects

Alors, quel est le but de prendre ces substances?

L’objectif principal est bien sûr d’augmenter la croissance musculaire et la force. Les utilisateurs de stéroïdes gagneront généralement beaucoup plus de muscles que les athlètes naturels. Ils constateront qu’ils ont besoin de moins de temps pour récupérer et qu’ils sont en mesure de travailler plus fort au gymnase.

Dans le même temps, les stéroïdes augmentent également la combustion des graisses, entraînant une masse musculaire plus maigre qui donne une apparence maigre et dure. Cette combinaison résulte dans les types de physiques exagérés observés dans les compétitions de bodybuilding et sur la couverture de magazines. Est-il possible d’obtenir le même look sans stéroïdes? Pour l’essentiel, oui, mais vous devrez probablement vous entraîner de manière très intensive et manger de manière très stricte – et vous auriez toujours pu être plus gros en utilisant des stéroïdes.

Dans le même temps, les stéroïdes ont également d’autres effets que certains considèrent positifs. Par exemple, les hommes découvriront qu’ils ont souvent plus de motivation et de motivation, ce qui est le résultat d’une augmentation de la testostérone. Ils pourraient également expérimenter un élargissement du corps, parallèlement à une augmentation de l’appétit (utile si vous souhaitez conserver un surplus calorique) et une meilleure performance sexuelle / une plus grande libido.

Entraînement avec des stéroïdes

Beaucoup de gens croient que le simple fait de prendre des stéroïdes leur permettra de développer une masse musculaire maigre – mais ce n’est pas le cas. Les stéroïdes doivent vraiment être considérés comme des multiplicateurs de force qui améliorent vos résultats – mais ils ont toujours besoin de l’introduction pour avoir un effet. Les stéroïdes ne sont pas une solution miracle et si vous voulez obtenir des résultats impressionnants, vous devez encore travailler.

Ce qui est intéressant cependant, c’est que la manière dont vous abordez votre formation changera lorsque vous utilisez des stéroïdes. Pour commencer, vous constaterez que votre récupération s’accélère après l’entraînement, ce qui signifie que vous pourrez vous entraîner plus durement et plus régulièrement avant de constater des conséquences négatives.

Dans le même temps, les utilisateurs de stéroïdes augmenteront souvent leur apport en protéines, même au-delà de celui d’un bodybuilder «régulier». À mesure que la synthèse des protéines s’améliorera, ils pourront mieux utiliser ces protéines dans leur régime alimentaire, ce qui leur permettra d’accroître leur croissance.

Les utilisateurs de stéroïdes ont également tendance à s’entraîner avec des poids plus légers pour une répétition plus élevée. Cela conduit à plus d’hypertrophie qui est le terme technique pour la croissance. Pour tirer le meilleur parti d’un cycle de stéroïdes, un utilisateur devrait donc augmenter ses calories, ses protéines, ses répétitions, sa fréquence d’entraînement et son repos.

Effets secondaires négatifs

Mais lorsque l’on considère l’utilisation de stéroïdes, il est très important de mettre en balance ces avantages potentiels avec les effets secondaires et les risques importants.

Le principal parmi ceux-ci est le fait que beaucoup de stéroïdes peuvent causer de graves problèmes au foie. Ceci est très dangereux et peut potentiellement être fatal si des précautions ne sont pas prises.

Un autre problème grave est celui de la rétroaction négative. Cela signifie essentiellement que le corps “s’adapte” à des taux plus élevés de testostérone en produisant moins de testostérone naturelle. Cela signifie alors qu’en fin de cycle, les testicules ne produisent plus, à eux seuls, des niveaux suffisants de testostérone, ce qui entraîne une perte rapide de muscle, un gain de poids, une dépression, une fatigue et une impuissance. En conséquence, beaucoup d’hommes se retrouveront sous THS (traitement hormonal substitutif).

L’utilisation de stéroïdes élève également la testostérone à des hauteurs extrêmes dans de nombreux cas. Même les stéroïdes comme Anadrol, qui ont une faible affinité pour les récepteurs aux androgènes, augmentent encore la testostérone par d’autres moyens, en tant qu’effet secondaire.

Pour mettre cela en perspective, considérons que le mâle en bonne santé devrait avoir environ 700 ng / dl à 1 000 ng / dl de testostérone (nanogrammes par décilètre). Cela dit, divers facteurs garantissent que les taux de testostérone de la plupart d’entre nous sont plus bas que cela – environ 400 ng / dl.

L’utilisation de stéroïdes amène votre testostérone à environ 2 000 ng / dl, ce qui peut encore augmenter. Un bodybuilder de compétition moyen aura probablement des niveaux de testostérone d’environ 3 500 ng / dl et jusqu’à 20 000 ng / dl!

C’est ce qui se traduit par de nombreux effets positifs recherchés par les bodybuilders, mais il peut également entraîner de nombreux inconvénients. Ceux-ci incluent l’acné, les bouffées de chaleur, la difficulté à dormir, les sautes d’humeur, l’agressivité (roid ’rage) et la perte de cheveux. Alors que de nombreux partisans des stéroïdes vont se focaliser sur le fait que la testostérone peut vous rendre agressive de manière positive, ce n’est pas toujours le cas. En fait, un cycle de stéroïdes peut vous laisser stressé, déprimé et frustré. Adosez-vous de nouveau à votre humeur et vous êtes probablement près du but: c’était la dernière fois que vous aviez un taux de testostérone élevé!

Plus inquiétant encore pour beaucoup de gars, c’est que la testostérone libre peut souvent être métabolisée en œstrogène. Pour ceux qui se souviennent de leur biologie, l’œstrogène est l’opposé absolu de la testostérone et est considéré par beaucoup comme l’hormone féminine. En fait, les hommes ont aussi besoin d’œstrogènes (tout comme les femmes ont besoin de testostérone), mais les utilisateurs de stéroïdes verront souvent les effets secondaires d’un excès d’œstrogènes. Cela conduit ensuite à la gynécomastie, par exemple, qui est la formation de seins féminins – un effet secondaire gênant et désagréable qui sape plutôt les objectifs de la plupart des utilisateurs de stéroïdes (qui implique normalement d’être plus «viril»!). Cela peut également entraîner une rétention d’eau supplémentaire, ce qui donne aux muscles un aspect gonflé et moins défini.

Les stéroïdes peuvent également exercer une pression sur le cœur en raison d’une hypertrophie. En d’autres termes, le cœur grandit plus qu’il ne le devrait, ce qui présente un risque important de problèmes.

Enfin, un facteur qui est souvent négligé lorsque l’on parle de stéroïdes est leur nature addictive. Les stéroïdes ne sont pas chimiquement addictifs, mais ils le sont certainement psychologiquement. Une fois que vous vous voyez commencer à grandir, vous pouvez facilement devenir accro à l’utilisation de stéroïdes, ce qui rend difficile le retour en arrière.

Et considérez aussi que les stéroïdes sont illégaux. Cela signifie que vous les achèterez à des sources peu fiables et que vous n’aurez aucune garantie de qualité ou de pureté. Vous allez cacher les stéroïdes et la contrebande associée autour de votre maison et vous allez dépenser beaucoup d’argent, ce qui peut nuire à vos relations.

Ne sous-estimez pas les risques liés à l’utilisation de stéroïdes, ni les changements que cela peut apporter à votre style de vie. Vous perdrez probablement des amis, subissez des changements d’humeur notables et notez au moins certains effets secondaires négatifs, qu’il s’agisse de la calvitie, de l’impuissance ou de problèmes de foie ou de cœur. Et malgré cela, vous aurez probablement du mal à arrêter de les utiliser une fois que vous avez atteint ce point.

Injections orales vs stéroïdes

Lors de l’utilisation de stéroïdes, il est souvent possible de choisir entre les options orale et injectable (selon la substance). Pour de nombreux utilisateurs, les stéroïdes oraux auront un grand intérêt car ils ne nécessitent pas l’utilisation d’aiguilles, qui peuvent être douloureuses et potentiellement dangereuses. Sauter sur une tablette semble beaucoup moins simple et furtif, alors que les injections nécessitent plus d’attirail, impliquent divers risques pour la santé (tels que les dangers présentés par les bulles d’air et / ou les infections) et laissent des cicatrices visibles qui peuvent vous marquer. en tant qu’utilisateur de stéroïdes.

Par contre, les stéroïdes oraux ont des effets pervers sur le foie et sont beaucoup plus susceptibles de provoquer des problèmes de foie. De plus, les stéroïdes oraux ne sont pas aussi efficaces que leurs homologues injectables, ce qui amène de nombreux utilisateurs à prendre des doses plus importantes, ce qui augmente considérablement leur risque.

Qu’est-ce que le PCT?

PCT est une «thérapie post-cycle» et constitue une pile séparée destinée à aider les utilisateurs de stéroïdes à s’adapter après un cycle de stéroïdes. Il est fortement recommandé à tout bodybuilder ayant utilisé des stéroïdes de suivre cette utilisation avec du PCT pour éviter les symptômes de faible taux de testostérone / taux élevés d’œstrogènes.

La PCT peut être réalisée à l’aide d’une variété de substances différentes, y compris les SERM (modulateurs sélectifs du récepteur des œstrogènes) qui réduisent l’œstrogène, les inhibiteurs de l’aromatase (qui empêchent la conversion de la testostérone en œstrogènes) et l’hCG (gonadotrophine chorionique humaine) qui stimule la production de testostérone par les testicules. .

Toutes ces substances présentent toutefois des risques et des effets secondaires potentiels et sont à bien des égards tout aussi complexes et impliquent que les piles de stéroïdes elles-mêmes. Par exemple, bloquer l’œstrogène de diverses manières entraînera presque toujours des douleurs articulaires.

Devriez-vous utiliser des stéroïdes?

Bien que l’objectif de cet article ait été de fournir un aperçu objectif et complet, il serait négligent de le terminer sans aucun conseil. Alors, en prenant tout en compte… devriez-vous utiliser des stéroïdes?

La réponse est, bien sûr, non. Alors que les bodybuilders professionnels n’ont malheureusement pas d’autre choix que d’utiliser des stéroïdes s’ils veulent être compétitifs, le reste d’entre nous a le choix et les inconvénients l’emportent largement sur les points positifs. Même si les stéroïdes étaient complètement sûrs, le fait que vous les commandiez probablement à une source en ligne inconnue (ou pire, à un louche dans votre salle de sport) vous exposait immédiatement à toutes sortes de dangers.

En toute honnêteté, certains des dangers associés à la testostérone sont exagérés. Si vous prenez des stéroïdes avec précaution, la pression sur le foie sera moins sévère que pour un gros buveur, par exemple. La perte de cheveux n’est vraiment un risque que si vous êtes déjà prédisposé à la calvitie masculine et que beaucoup de personnes ne connaîtront jamais non plus de rage, d’acné ou de gynécomastie.

Mais la question à vous poser est de savoir comment vous vous sentiriez si vous développiez une gynécomastie, voire une impuissance. Quand vous êtes sorti d’un cycle et que vous vous êtes retrouvé incapable d’obtenir une érection, et que le problème ne s’est pas réglé depuis des mois, seriez-vous satisfait de votre décision?

Et si vous n’éprouvez aucun effet secondaire la première ou la deuxième fois, quelles sont vos chances au cours de votre 50ème cycle? Ou pensez-vous réellement pouvoir arrêter au bout d’un an et simplement «revenir à la normale»?

La réalité est que vous pouvez probablement atteindre vos objectifs sans utiliser de stéroïdes. Bien sûr, il est difficile de savoir qui est vraiment naturel de nos jours, mais jetez simplement un coup d’œil aux images d’hommes forts. Quand ils s’entraînaient, les stéroïdes n’existaient pas. Vous pouvez être sûr à 100% qu’ils sont tout à fait naturels!